Smartphones : le Rwanda bientôt premier pays africain à en fabriquer

La première usine de production de smartphones au Rwanda est sensée être opérationnelle ce mois d’Avril . C’est la confirmation de ce qu’avait annoncé la ministre rwandaise des TIC et de l’Innovation, Paula Ingabire.

Kigali s’est doté au mois de mars dernier d’une usine pour la production des smartphones. Le Rwanda qui ambitionne de se positionner parmi les rares pays africains producteurs de Smartphone affirme que la production dans sa nouvelle usine va redorer l’image du Rwanda sur le plan économique. Selon la ministre rwandaise des TIC et de l’Innovation, Paula Ingabire, « la nouvelle usine de smartphones, dont les travaux de construction ont été confiés au groupe Mara Corporation, démarrera en avril prochain ».

La ministre Paula Ingabire avait aussi expliqué que le projet sera réalisé en partenariat avec l’investisseur rwandais Ashish Thakkar qui est déjà en pourparlers avec les autorités pour mettre en place sa société technologique panafricaine, MaraPhones sous Mara Company et démarrer la production ce mois-ci. Le projet fournira près de 20 000 emplois.

Intervenant en fin de semaine devant la commission parlementaire en charge de l’éducation, de la technologie, de la culture et de la jeunesse la responsable a fait savoir que ce projet vise à faciliter l’accès de la population locale aux smartphones et à faire des TIC un outil de développement du capital humain. La responsable a d’ailleurs souligné qu’une fois l’usine commencera à produire des smartphones, « la population pourra payer par tranches sur une période de 24 mois pour en acquérir ».

Pour le moment, le taux de pénétration d’internet au niveau du Rwanda ne dépasse pas les 47,7%, d’après les dernières statistiques de l’Autorité de régulation des services publics (RURA), c’est l’une des raisons qui ont motivé le choix de la mise en place de cette usine. En effet, le gouvernement rwandais collaborer avec les entreprises de télécommunications afin de trouver des moyens de réduire les prix de l’accès à Internet, ce qui stimulera la pénétration des TIC et les services numériques dans le pays.

Initiatis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *