FILKHEDMA: la startup qui fournit des services à domicile au Caire

En quatre ans, cette startup égyptienne s’est positionnée comme la plus connue sur le marché de services à domicile. FilKhedma est en effet une plateforme en ligne qui offre des services de maintenance et d’amélioration résidentiels tels que la plomberie, la menuiserie, l’électricité, la climatisation, la peinture et les appareils électroménagers.

Depuis son lancement en 2014, FilKhedma dessert essentiellement la capitale Caire. La plateforme compte de nombreux utilisateurs avec une augmentation régulière des visites. Elle dispose d’une vingtaine techniciens et partenaires fournissant ces services à leurs clients avec un taux de commande renouvelé supérieur à 75%. Pour étendre ses services, FilKhedma a reçu dernièrement un appui financier d’Algebra Ventures et de Glint. FilKhedma veut surtout attirer recruter de nouvelles compétences et développer sa stratégie marketing pour élargir sa clientèle. La startup envisage également créer des applications pour les fournisseurs de services et les clients, ainsi qu’une technologie robuste pour le marché et les tableaux de bord des opérations.

Selon Omar Ramadan, fondateur de FilKhedma, le partenariat avec Algebra Ventures et Glint s’inscrit dans l’objectif de mieux répondre aux attentes des populations. Il ajoute que tout doit être fait pour permettre aux habitants de résoudre les difficultés quotidiennes grâce aux services à domicile. « Notre équipe grandissante travaille maintenant dur pour réorganiser notre technologie et offrir une expérience client transparente dans ce qui a toujours été un processus désordonné en Égypte », précise l’entrepreneur.

Tarek Assaad, responsable de Algebra Ventures estime que la technologie a amélioré de façon efficace les services à domicile en Égypte. Il considère aussi que FilKhedma est une startup qui peut créer de la valeur dans le secteur. «Nous sommes enthousiasmés par cet investissement qui permettrait de répondre aux besoins des ménages et des entreprises, de réinventer la culture du service et de créer plus d’emplois et de revenus supplémentaires pour les fournisseurs de services», déclare de son côté Irini Raafat, un des responsables de Glint.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *