CAN ÉGYPTE 2019: Le sélectionneur du Bénin défend ses choix

Le sélectionneur des écureuils du Bénin a animé ce mercredi 29 mai 2019 une conférence de presse au ministère des sports. Cette sortie médiatique intervient 24 heures après la publication de la liste des 23 joueurs sélectionnés pour participer à l’édition 2019 de la coupe d’Afrique des Nations.


Précisons que L’ex-coach de la Guinée et de la Côte d’Ivoire, qui était déjà aux commandes de la sélection béninoise de 2008 à 2010, n’a offert aucune surprise majeure sur les les 23 sélectionnés. Tous les habitués sont là, du milieu offensif Stéphane Sessegnon à l’attaquant Mickaël Poté, en passant par le gardien de but Fabien Farnolle et le défenseur Khaled Adénon. Deux éléments du championnat béninois, le portier Cherif Dine Kakpo et le défenseur Rodrigue Fassinou, ont été appelés.
Michel Dussuyer est revenu de long en large sur ses différents choix. Il a également abordé le cas de l’encadreur des gardiens de but, Jonas Bidé désormais écarté de l’encadrement technique des écureuils du Bénin pour mauvaise conduite. Lire ci-dessous quelques morceaux choisis des commentaires du coach des écureuils.
Interpellé sur le cas de la sélection de Salomon Junior (33 ans) en défense au lieu d’un local comme Nabil Yarou en première division du championnat béninois, le Français a indiqué que Salomon est joueur d’expérience qui joue régulièrement dans un club. Pour lui, Salomon Junior connaît bien le groupe. Et vu son expérience, il est mieux que les autres qui n’ont pas la même expérience.
L’entraineur des Écureuils du Bénin s’est aussi accentué sur la composition du groupe dans lequel le Bénin est logé et a assuré qu’il connaît bien deux de ces trois adversaires du groupe F. «Les deux équipes que je connais bien c’est le Cameroun et le Ghana», a-t-confié. Il connaît moins l’équipe de la Guinée-Bissau. Mais, «c’est un groupe qui se base sur le collectif car le groupe est ensemble depuis».
Il a d’ailleurs rappelé que le Ghana est une équipe toujours présente sur les six dernières éditions et qui joue bien en compétition. C’est pareil pour le Cameroun qui est champion d’Afrique en titre et qui a un capital joueur individuel supérieur à celui du Bénin.

Initiatis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *