CAMEROUN: kiro’o games offre a l’Afrique un jeu vidéo made in Cameroun

Au Cameroun, les choses semblent ne pas marcher. Pourtant, chaque jour, les jeunes osent et de nombreux visages se font connaitre du grand public. Parmi ces visages, celui de Guillaume Olivier Madiba, un jeune de 32 ans, qui est à l’origine de l’une des toutes dernières success-story du pays. Il est notamment le cerveau de la création d’un jeu aux couleurs de l’Afrique qui émerveillent déjà les amateurs de jeux vidéos.

Ce jeu que vous avez le privilège de découvrir s’appelle Aurion. C’est le premier jeu vidéo camerounais entièrement produit au Cameroun. C’est l’histoire d’un prince nommé Zama, chassé du pouvoir par son beau-frère, le jour même de son couronnement. Les joueurs doivent l’aider à retrouver son trône. Un parcours jonché d’obstacles.

« Kiro’o c’est notre studio. Kiro’o vient de l’expression swahili Kiro’o Maronou qui veut dire vision spirituelle. Notre but c’est de créer des jeux qui sont amusant évidemment mais qui vous apporte une sorte d’éveil sur des grands thèmes comme : c’est quoi le but de la vie ? Qui suis-je ? Et le chemin pour devenir un leader ou encore les combats idéologiques de notre époque, mais mis dans les mondes d’Africa Fantasy. »

Parti du groupe Madia, c’est à Kiro’o Games, un petit studio de production de jeux vidéos créé en 2004 par Olivier Madiba en plein centre-ville de Yaoundé, que le jeu vidéo a été entièrement conçu. 25 dessinateurs et programmeurs ont travaillé sur le projet, avec un seul objectif : concevoir un jeu dans lequel les Africains peuvent s’identifier.

Le jeu se pose surtout comme une réflexion sur les enjeux de l’Afrique d’aujourd’hui. C’est une sorte de symbole analogique. Sa production n’a pas été facile. Il a fallu plusieurs années et beaucoup d’abnégation de la part de cette équipe jeune coordonnée par Madiba dans une ambiance de convivialité absolue pour parvenir à ce résultat presque parfait.

« On est le premier studio de création de jeux vidéo au Cameroun. Et on a réalisé le premier  « action APG » d’Africa Fantasy, Aurion l’héritage des kirodans. »

La sortie officielle d’Aurion a eu lieu le 14 avril 2016 et a été saluée par les Camerounais. L’Association des Gamers de Yaoundé n’a pas caché pas sa satisfaction, à l’instar de William Fankam qui est un fan d’Aurion et qui a même déjà réussi à délivrer ce jeu à plusieurs reprises.

« J’ai choisi Aurion parce que c’est un RPG. En fait je suis fan des RPG parce que c’est des jeux de rôle, d’aventures. Aurion est un jeu purement africain et comme je vous ai dit je suis fan des RPG. Ce jeu me plait parce qu’elle a une histoire fascinante et un Game play assez parfait qui me plait. De mon état de Gamer, je trouve qu’Aurion est assez cool pour une première production d’un studio camerounais, pour moi c’est une réussite, car à défaut de l’histoire, du Game play et de tous les éléments qui entrent en jeu comme les graphics, les images, la beauté, pour moi c’est vraiment bien fait. Je l’ai découvert à travers un trailer, j’ai joué au jeu et je l’ai délivré. Outre le jeu, il y a aussi un message qui est transmis. »

La production d’Aurion s’est faite en plusieurs étapes et ça a été un chemin parsemé de difficultés, car, entre la mobilisation de l’équipe qui devait travailler sur le projet, l’acquisition du matériel de production et la levée de fonds pour prendre soin de l’équipe au quotidien, il a fallu un véritable concours de patience et une bonne dose d’optimisme.

« Aurion se joue pour l’instant sur les PC. Il faut une manette ou un clavier pour y jouer. Il se télécharge sur le STORE qui s’appelle STEAM, c’est le plus gros magasin en ligne de jeu vidéo PC. Donc vous payez le jeu avec votre carte visa et steam télécharge le jeu pour vous. Pour les africains et les camerounais, on a créé un modèle DVD mais qui est toujours adossé sur STEAM. Le DVD vous épargne juste le gros téléchargement. Mais vous devez toujours être connecté pour la première activation. Ça nous protège de la piraterie. »

Aujourd’hui, un peu plus de 51000 gamers ont expérimenté Aurion. Les membres de l’équipe ont eu l’opportunité d’aller se spécialiser dans plusieurs pays grâce à des ONG. Le jeu a permis à Kiro’o Games de remporter deux prestigieux prix « Afrik e Biz » en 2014 et en 2015 : meilleure application d’impact social et meilleure solution d’impact économique. Olivier Madiba quand à lui a reçu en 2016 le trophée de meilleur startuper au Cameroun décerné par TOTAL. Seulement, Kiro’o games ne compte pas s’arrêter là. Pour Madiba, il reste encore beaucoup à faire.

La production d’Aurion s’est faite suite à un appel à contribution lancé à l’endroit des joueurs. Ce qui a permis de mobiliser 120 millions de F CFA, soit 183.000 euros. Un pari réussi pour Olivier Madiba, qui devra cependant faire face au phénomène de la piraterie, qui mine l’industrie du jeu vidéo sur le continent africain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *