54ème ASSEMBLÉES ANNUELLES DE LA BAD: table ronde de la FAO sur la sécurité alimentaire

En marge de la 54è édition des assemblées annuelles de la Banque Africaine de développement s’est tenue, dans la principale salle des conférences du centre international des conférences de SIPOPO ici en G.E, la table ronde des contributeurs du fonds fiduciaire de solidarité africaine.

Ce fonds a été lancé officiellement en 2013 et constitue aujourd’hui un mécanisme de financement unique qui met en commun les ressources des pays africains pour soutenir les initiatives nationales et régionales dans les domaines de l’alimentation et de l’agriculture.

A travers une vidéo qui nous a été présenté par les organisateurs de cette table ronde des contributeurs, l’assistance a pu toucher du doigt les résultats en terme d’investissements obtenus par ce fonds dans 41 pays africains pour un peu plus de 21 projets nationaux et régionaux réalisés. l’objectif du fonds fiduciaire africain de solidarité étant d’aider les pays africains à éradiquer la faim et la malnutrition.

Ce fonds permet ainsi de synchroniser de façon efficace les défis prioritaires auxquels les pays africains sont confrontés, en leur apportant des solutions de développement concrètes pour faire face à ces défis.
Pour présider cette table ronde, le président de la république de Guinée Équatoriale son excellence Obiang Nguema MBASOGO, était présent, il était accompagné des chefs d’État de la république islamique de Mauritanie, de la république de Guinée Bissau ainsi que du premier ministre du Royaume ESWATINI.

Dans son mot de bienvenue, le président de la république de Guinée Équatoriale a invité les dirigeants africains à mettre en œuvre les résolutions de cette table ronde et d’apporter des financements subséquents pour permettre à cette coopération Sud Sud africaine de connaitre le rayonnement mérité. A rappeler que la Guinée Équatoriale a été le premier pays à croire à se fonds en apportant un financement de 30 millions de dollars lors de la première phase.

Ensuite la représentante du FFAS s’est aussi exprimer en exhortant tous les pays africains à contribuer à la transformation du continent par ce fonds et a été rejoint par le président de la FAO, José Graciano DASILVA qui par vidéo conférence a tenu à féliciter et à remercier le président de la Guinée Équatoriale tout en révélant que ce fonds à aidé par exemple les pays touchés par Ebola à résoudre en urgence les déficits alimentaires qui ont gangrenés ces pays pendant la période de cette épidemie et meme après.
Le président de la Mauritanie quant à lui a salué la qualité du travail du fonds fiduciaire tout en exhortant les pays, partenaires et amis africains à la recapitalisation des financements octroyés à ce fonds pour l’atteinte des des objectifs mondiaux de développement.

Le président de Guinée Bissau a lui aussi félicité les présidents Equato-guinéen et angolais pour leur leadership et pour avoir été les pionniers dans cette lutte contre l’insuffisance alimentaire. Pour lui, l’Afrique doit mettre un accent sur particulier sur l’agriculture et la Guinée Bissau s’est engagé à accompagner ce fonds fiduciaire et mettra à sa disposition un financement dès que le prochain gouvernement sera formé.

Quant au premier ministre du royaume ESWATINI, il est claire selon celui-ci que ce fonds est un véritable instrument africain pour un développement durable. Le royaume ESWATINI a d’ailleurs pu bénéficier des investissements de ce fonds sur les plans national et régional.

INITIATIS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *